Cathédrale de Strasbourg, chat, dessiner dans la ville, les 1000 vues de la Cathédrale, millénaire de la Cathédrale

les mille vues de la cathédrale de Strasbourg

J’ai dessiné la Cathédrale de Strasbourg plus de 1500 fois. Sous tous les angles, des deux mains, en marchant, en tram, en bus, en voiture, appliqué, ou désinvolte, et je la dessine encore. Dessiner, comme chanter et danser peut-être c’est répéter. Et pour que l’envie dure, il faut entretenir, créer une variété. Varier c’est faire durer. Donc, inventer sans cesse de nouveaux protocoles ce qui ne peut se faire sans travail, précis, particulier, attentif. Rester disponible a l’infini des occurrences d’un même objet, ce qui est plus facile avec la Cathédrale de Strasbourg il est vrai, qu’un grain de riz par exemple. Imaginez « 1000 vues d’un grain de riz ».

Au début, je voulais atteindre les 1000 vues, par défi. Je voulais atteindre ce but avec légèreté, bonheur, et sourire à l’arrivée. Et je savais déjà que je ne ferai que le tour d’une tête d’épingle, que 1000 autres vues étaient possibles, et 1000 fois 1000. Comme le coureur de fond, le vrai effort est la gestion de l’effort, et ici l’effort c’est l’envie. L’envie est le moteur de chaque vue. Envie plus ou moins intense bien sûr, mais envie. J’ai élaboré quelques jeux avec mon « objet », pour mettre du piquant, pour entretenir la relation. J’ai par exemple dessiné près de 100 vues en quelques semaines, début 2013, après une relâche de deux mois peut-être… Ayant commencé à prendre souvent le bus dans l’agglomération de Strasbourg, j’ai très vite réalisé que ce nouveau transport recèlerait quantités de découverte, de spéculation, d’attente, d’excitation, de surprises. Revenant de Wolfisheim, sur la ligne 4, au débouché de la Route des Romains, j’attendais « la vue » depuis le bus, que je croyais possible. Vue très courte, fraction de seconde, mais rare et belle, où on voit Sainte Aurélie aux avant-postes de la Ville historique, et à sa droite, plus loin sur son monticule, la Cathédrale. La ligne 10 elle offre des quantités de vues, rien qu’elle mériterait « 1000 vues » (la ligne 10 fait le tour complet du centre, à bonne distance de la Cathédrale).

Un dernier mot : tous ces croquis ou presque n’ont été faits qu’à l’occasion de mes « vrais » déplacements dans la Ville. Donc fatalement, certains points de vues sont devenus très récurrents. En cette fin de 2018, et depuis peut-être 4 ans, c’est la vue depuis la rue de l’Arbre vert, que je privilégie… avec sa forêt de cheminées.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/emissions/alsace-matin/actu/1000-vues-de-la-cathedrale-de-strasbourg.html

https://www.youtube.com/watch?v=-Cbl56vYzzc&t=25s

depuis chez Maurizio

La forêt de la rue de l’Arbre vert
collusion

rue de la Nuée-bleue
forêts de la rue de l’Arbre vert

Majesté

Pourrait être la 1000ème vue, mais je ne suis pas sûr de la 1ère…
dans le rétro
Ligne 4, avec Ste Aurélie
La forêt de la rue de l’Arbre vert
Rue du Dévidoir
Tout près
Brume
depuis le Tram, à Hautepierre
beau 3 quart, Place du Chateau
Ligne 4, avec Ste Aurélie
de la Place Broglie
depuis Hautepierre, au feu rouge

4 thoughts

Laisser un commentaire